Le massage suédois

Le massage suédois est une technique de massage dynamique qui vise à dissoudre les tensions et à raffermir les muscles et les articulations. Son effet tonifiant et relaxant favorise la circulation sanguine et lymphatique et l’élimination des toxines, et aide le corps à retrouver son équilibre naturel.

La technique comporte plusieurs manoeuvres : effleurage, pétrissage, friction, percussion et vibration. Lorsqu’elles sont exécutées dans un ordre spécifique, elles créent des effets similaires à ceux obtenus par la gymnastique. Les manoeuvres de base sont restées les mêmes depuis des générations. Elles ont été élaborées par le Suédois Per Henrik Ling1 (1776-1839), qui fut à la fois médecin, enseignant et poète. Ling est toutefois surtout connu pour sa méthode de gymnastique dite « suédoise » (Svenska Gymnastikens). Il l’a enseignée à la première école de gymnastique qu’il a fondée à Stockholm en 1814, et dirigée jusqu’en 1836, le Royal Gymnastics Central Institute.

Pour élaborer sa technique, P.H. Ling s’est inspiré de ses connaissances de la physiologie et de l’anatomie et des concepts d’éducation physique des peuples nordiques. Il a aussi mis à profit son expérience du mouvement en tant que maître d’escrime et ses connaissances des techniques de massage ancestrales utilisées par les médecins gymnastes à l’époque gréco-romaine. Un dernier élément est venu compléter les règles de base de son approche : le pouvoir de la pensée sur le corps, ce qui lui valut d’être critiqué et traité par certains de fanatique religieux.

Ce n’est qu’en 1900 que le massage suédois a été reconnu dans le monde, en partie grâce à son fils Hjalmar qui a poursuivi son enseignement. Mais surtout grâce au médecin britannique Mathias Roth qui s’est opposé aux détracteurs de Ling en publiant le premier livre en anglais sur les fondements de sa méthode. P.H. Ling considérait le terme « massage » comme trop général pour désigner sa technique et, si nous l’avions écouté, elle se nommerait aujourd’hui : « exercices passifs du malade ». Le massage suédois s’est implanté en Amérique vers le début du XXe siècle, partout où se sont installés les immigrants scandinaves.

Il n’existe pas d’organisme officiel encadrant la formation en massage suédois. Ce sont les associations professionnelles comme la Fédération québécoise des massothérapeutes2 qui veillent à ce que les normes de qualité soient respectées tant sur le plan de la formation que de la pratique.